Anya Amasova (Barbara Bach)

Le film : L’espion qui m’aimait

Le rôle

Le Major Anya Amasova est une espionne russe du KGB sous le nom de code Triple X.

Suite à la disparition du sous-marin Potemkine et des ogives nucléaires qu’il transporte, le Général Gogol la charge de retrouver le micro-film d’un dispositif qui a permis de localiser et capturer le sous-marin : une mission qui la mènera sur le même chemin qu’un certain agent 007.

Triple X est une agent de haut niveau qui connaît par cœur le dossier de Bond et est bien convaincue de sa supériorité sur le Commander anglais. Douée au tir, à la lutte, à la conduite, et aux environnements militaires, elle est surtout habile à tirer partie des situations les plus complexes aux dépends de Bond. Anya Amasova est donc la première espionne concurrente et alliée de Bond, présentée comme son alter-égo de l’agent secret, du coté russe.

Bond ne reste pas insensible à son charme, ce qui donne un avantage certain à la belle Amasova.

Mais Amasova est aussi l’espionne qui avait pour amant un tueur du KGB, Sergei Barsov, que Bond a assassiné dans sa mission en Autriche. Elle promet alors de venger de Bond pour l’espion qu’elle aimait, une fois leur mission terminée : un danger qui ne ralentit pas l’ardeur de Bond à sauver Triple X des mains de Stromberg.

Barabara Bach

Barbara Goldbach est née le 27 août 1947 à New York. Mannequin de classe internationale, Barbara Bach travaille pour la célèbre agence Eileen Ford. Alors qu’elle effectue des séances photo à Rome pour le magazine Seventeen, elle tombe amoureuse de l’industriel Augusto Gregorini et l’épouse. Très vite, on commence à la voir dans des films italiens.

Son premier long-métrage Il Mio Monsignore est suivi de Malastrana en 1971. L’année suivante, elle apparaît dans le film La Tarentule au ventre noir, et en 1974, elle obtient le rôle principal dans Il Citadino si Ribella. Elle divorce, en 1975, de Gregorini avec qui elle a eu deux enfants, Francesca et Gian Andrea.
En 1977, Barbara décroche un rôle en or dans un James Bond, L’Espion qui m’aimait. Elle pose dans Playboy pour promouvoir le film.

Le 27 avril 1981, elle épouse l’ancien Beatles, Ringo Starr, et joue en sa compagnie dans L’Homme des cavernes (1981).

Ses autres rôles importants comprennent L’ouragan vient de Navaronne, réalisé par Guy Hamilton, Up the Academy, Screamers et Give my Regards to Broad Street (1984). Elle joue également dans le téléfilm Princess Daisy en 1983.

Elle met un terme à sa carrière cinématographique en 1986. En octobre 1988, des problèmes d’alcool et de drogue amène le couple a effectué une cure de désintoxication. Le résultat est positif et, en 1991, Barbara, avec l’aide de Pattie Boyd, crée la clinique SHARP (Self Help Addiction Recovery Program) à Londres.

En 1993, Barbara obtient une maîtrise de psychologie à l’université d’UCLA.

Le saviez-vous ?

Le producteur Albert R. Broccoli avait visionné un bout d’essai tourné par Barbara Bach pour Tony Richardson, l’ancien associé du précédent co-producteur des James Bond, avant de lui confier le rôle de Anya Amasova.

swlm-revamped2