Dikko Henderson (Charles Gray)

Film : On ne vit que deux fois

Le rôle

Dikko Henderson est un informateur du MI6 au Japon. Il est le contact de Bond à Tokyo.

Homme au multiples ressources, Anderson fait la liaison entre les services secrets japonais et le gouvernement britannique. Il habite au Japon depuis 28 ans et effectue un curieux mélange des genres entre la culture japonaise et la tradition anglaise. Il a perdu la jambe gauche dans la bataille de Singapour.

Suite au détournements des fusées, il mène son enquête pour trouver des responsables et trouve que l’industrie Osato pourrait être impliquée. Il est assassiné par un meurtrier à la solde d’Osato avant d’avoir pu partager ses soupçons avec Bond.

Dans le livre de Fleming

Dans le roman On ne vit que deux fois, Henderson est un australien chef de la station J du MI6. Il accueille Bond au Japon pour le mettre en contact avec Tanaka. Il explique à Bond la difficulté de traiter avec les japonais et les façons de s’adapter pour négocier avec eux. Henderson est aussi un personnage haut en couleur très critique avec les traditions nippones, et embarque Bond dans une tournée des bars de Tokyo. Il enquetera ensuite sur la dispariation de Bond.

Le personnage est basé sur le journaliste correspondant Richard ‘Dikko’ Hughes que Fleming a connu et qui était basé en Asie pour couvrir l’actualité australienne et anglaise (Il a également inspiré le personnage de « Old Crow » dans le livre The Honourable Schoolboy de John le Carré.

Charles Gray

Charles Gray est un acteur anglais, et un des rares acteurs à être apparu dans deux rôles différents dans la franchise James Bond. Il interprétera en effet Blofeld dans Les Diamants sont éternels.

Donald Marshall Gray est né le 29 août 1928 à Bournemouth, Angleterre. Il s’est éteint le 6 mars 2000 à l’hôpital Brompton de Londres.

Sa carrière débute dans des productions d’amateur puis il est invité à rejoindre le Regent Park Open Air Theatre de Londres avant de devenir un des membres de la Old Vic Company. Il apparaît dans le spectacle Expresso Bongo du compositeur du thème James Bond, Monty Norman.

En plus de ses nombreux succès au théâtre, l’acteur est ravi lorsque le cinéma et la télévision lui donnent des occasions de mettre ses talents à profit. Charles Gray, 1.89m, débute à l’écran en 1959 dans The Desperate Man, (un film inédit en France), parallèlement il obtient un très vif succès, aux côtés de Julie Harris, dans un téléfilm réalisé pour la télévision britannique, Anastasia, qui le fait connaître aux Etats-Unis.

C’est en 1966 qu’il impose sa présence au cinéma dans La Nuit des Généraux de A. Livtak aux côtés de Omar Sharif et de Peter O’Toole.

En 1971, après avoir joué le petit rôle de Anderson dans On ne vit que deux fois (1967), il interprète l’insaisissable Blofeld dans Les Diamants sont éternels. Succédant à Donald Pleasence et Telly Savalas, il devient le premier chef du SPECTRE … chevelu !

En 1975, il obtient un vif succès, en interprétant le rôle du criminologiste, dans The Rocky Horror Picture Show. Il tournera ensuite dans de nombreux téléfilms, dont notamment Scarlett aux côtés de Timothy Dalton en 1994, et Longitude qui marquera sa dernière apparition à l’écran en 2000.