Donald ‘Red’ Grant (Robert Shaw)

Film : Bons baisers de Russie

Employeur

Donald ‘Red’ Grant est un assassin à la solde du SPECTRE.

Mission

Red Grant est un tueur ne montrant aucune émotion, que ce soit en mission, ou au repos. Le SPECTRE l’emploie pour éliminer ses cibles, et le maintien en bonne condition physique par un entraînement rigoureux. Silencieux et intelligent, il applique les ordres de ses supérieurs à la lettre.

La loyauté de Red Grant envers le SPECTRE est assuré par le luxe dont il bénéficie hors mission, et sa certitude d’avoir des cibles fraiches à exécuter. Son seul plaisir en dehors du meurtre, et la satisfaction de prendre l’ascendant sur sa cible. Recommandé par Morzeny, Rosa Klebb lui confie la tâche de suivre et protéger Bond… jusqu’à ce que son heure soit venue.

La première balle ne vous tuera pas. Ni la seconde. Encore moins la troisième… pas avant que vous en vous traîniez à mes pieds et léchez mes chaussures !
'Red Grant'
Bons baisers de Russie

Arme de prédilection

Habile avec la plupart des armes, Red Grant a une prédilection pour sa montre piégée qui lui permet de garrotter ses victimes. Il enfile des gants avant chaque meurtre qu’il éxécute.

Dans le livre

Dans le roman de Ian Fleming, on apprend que Red Grant, d’origine irlandaise, est un tueur psychopathe en fuite depuis plusieurs massacres en Irlande.

Grant est le fruit de l’union, d’un Allemand, hercule de foire et d’une fille de salle, née en Irlande du Sud. Union qui dura un quart d’heure. Elle accoucha et mourut six mois plus tard, laissant à sa tante le soin d’élever l’enfant. Il grandit en bonne santé. Il était très vigoureux, mais très calme. Il se tailla rapidement une réputation, en boxant et en luttant dans les foires de campagne. La rage frénétique de ses attaques, associée à la ruse, lui donna la victoire sur bien des adversaires plus âgés et plus grands que lui. C’est à l’occasion de ces combats qu’il fut remarqué par des contrebandiers. Il quitta l’école et devint un homme de main. On le payait bien, mais on le fréquentait le moins possible.

Il fut appelé au service militaire et versé comme conducteur dans le Corps des Transmissions à Berlin. C’est là qu’il résolut de passer du côté des Russes, où il est certain d’avoir plus de cibles à exécuter. Il exécuta les ordres de façon extrêmement disciplinaires tout en gardant son esprit d’improvisation sur le terrain.

Ne montrant aucun remord, il éprouve un besoin de violence à chaque pleine lune et prend un plaisir sadique à chaque meurtre qu’il effectue. L’obéissance à ses supérieurs et sa seule façon de mener « une vie normale ».

Dans le roman, Grant est un assassin à la solde du SMERSH (et non du SPECTRE)

Dans le monde de James Bond

Red Grant est un des seuls ennemis de 007 à avoir réussit à tuer James Bond… Mais il s’agissait en fait d’un agent avec un masque.

Robert Shaw

Né le 9 août 1927 à Westhougton, Angleterre, Robert Shaw a eu une enfance difficile. Son père, médecin alcoolique se suicide alors que le plus jeune enfant de la famille n’a que douze ans. Robert qui vit en Ecosse et en Cornouailles, commence à écrire et à jouer la comédie.

Sur scène il a l’impression de retrouver une famille.  Robert Shaw a suivi les cours de la Royal Academy of Dramatic Art avant de rejoindre la Royal Shakespeare Company en 1949, où il connaît des débuts fracassants. Il apparaît dans plusieurs films britanniques, mais ce sont les émissions de théâtre filmés qui lui valent ses lettres de noblesse.

En 1959, Shaw publie son premier roman, The Hidding Place. En 1962, il remporte le très rare et très prestigieux prix Hawthenden de littérature.

Nominé aux Oscars en 1966 pour son rôle dans Un homme pour l’éternité, Shaw atteint le sommet de sa carrière au milieu des années 70, quand il interprète de nombreux premiers rôles, avec notamment La bataille des ardennes. C’est sans doute le personnage de Quint dans Les dents de la mer qui reste dans les esprits. Robert Shaw s’est marié trois fois avant de mourir, d’une crise cardiaque, en Irlande le 27 août 1978.

Il retrouve Sean Connery dans La Rose et la Fleche où il joue de nouveau un ennemi, le Sherif de Sherwood, qui l’affronte.