Franz Sanchez (Robert Davi)

Film : Permis de tuer

 Le Rôle

Franz Sanchez, homme sophistiqué et impitoyable, est un baron de la drogue sud-américain.

A la tête d’un cartel qui s’étend du Chili à l’Alaska, Sanchez est depuis longtemps traqué par plusieurs organisations internationales de lutte contre la drogue. Sanchez dirige ses activités criminelle depuis la ville d’Isthmus où il profite d’une immunité totale et de la corruption du gouvernement.

Ce caïd, d’une cruauté sans nom, s’est créé un entourage de proches en qui il a toute confiance : mercenaires, banquiers, contrebandiers, télévangélistes et voyous les  plus brillants que l’argent sale peut acheter. Il assure la stabilité de son empire en récompensant grassement ceux qui le serve avec fidélité et en exécutant de façon horrible ceux qui se mettent sur son chemin.

Le seul point faible de Sanchez et son sentiment de sécurité et de maitrise. Les trahisons le mettent hors de lui. Aussi, quand sa maitresse, Lupe Lamora essaie de le quitter, il prend tous les risques pour aller la récupérer à Cray Key aux Etats-Unis.

Plan

Sanchez est toujours à la recherche d’opportunités pour agrandir son commerce d’héroine. Il essaie de convaincre des investisseurs de la triade asiatique de lui donner de l’argent pour exporter en grande quantité de nouveaux stocks de drogues dilués dans de l’essence. Il s’assure aussi la sécurité de son commerce en achetant les agents de la douane, et en menaçant les forces américaines d’attentats avec des missiles Stingers.

Repère

L’argent se Sanchez lui permet de s’acheter tous les batiments nécessaires à son business. Il a fait sien l’hôtel et le casino de Isthmus, il dispose d’une immense villa au bord de l’eau, et d’un temple lui permettant de traiter son héroine en toute sécurité.

Robert Davi

Robert Davi est né le 26 juin 1956 à Astoria, Etats-Unis, dans le même quartier que le producteur Albert R. Broccoli.

Il commence une carrière de chanteur d’opéra avec la Lyric Opera Company dés l’âge de 19 ans et obtient une bourse pour étudier le théâtre à l’université d’Hofstra et c’est là, à l’occasion de la fête annuelle, qu’il joue dans une pièce de Shakespeare. Après avoir étudié avec Stella Adler à l’Actor’s Studio, Robert Davi se lance dans une carrière professionnelle.

Son passage au cinéma et à la télévision marque une rupture décisive dans sa carrière. Il apparaît aux côtés de Frank Sinatra dans Contact On Cherry Street (1977), un grand succès télévisé. L’acteur enchaîne alors plusieurs rôles à la télévision et commence une carrière de méchant dans des films tels que Les Goonies (1985), Traxx (1988), Piège de cristal (1988) et Pretador II (1990).

Issu pourtant d’une famille 100% italienne, c’est sans amertume qu’il endosse des rôles de mexicain, colombien et bolivien. A la fin des années 80, Robert Davi apprend que les producteurs du prochain Bond, Permis de tuer, sont à la recherche du personnage qui incarnera le méchant. Il a beau être un ami de Tina Banta, la fille du producteur « Cubby » Broccoli, il n’en retire aucune considération particulière. Broccoli et Maibaum visionnent les films de l’acteur et tombent d’accord : Robert Davi convient parfaitement pour le rôle.

Ce dernier s’inspire de plusieurs barons de la drogue d’Amérique Centrale et d’Amérique du Sud pour créer le personnage, calme mais violent, de Franz Sanchez.

De 1996 à 2000, Robert Davi incarne Bailey Malone, un agent du F.B.I, dans la série télévisée à succès Profiler. Personnage qui lui permet de dévoiler un côté plus humain. Marié deux fois, père de trois enfants, Robert Davi a joué dans plus de 45 films et téléfilms depuis Permis de tuer, demeurant l’un des maîtres du mal préférés d’Hollywood.

Aujourd’hui, l’acteur donne la priorité à sa carrière de chanteur, en interprétant les classiques du répertoire de Frank Sinatra. L’acteur aime passer ses vacances d’été en famille dans sa maison du sud de la France.