Helga Brandt (Karin Dor)

Film : On ne vit que deux fois

Le rôle

Helga Brandt est le numéro 11 du SPECTRE, ainsi que l’assistante et pilote personnelle de Osato.

Bond la rencontre pour la première fois lors de sa réunion avec Osato, l’élégante allemande rousse lui faisant une forte impression. Elle est ensuite chargée par Osato d’exécuter Bond. Helga capture Bond sur le dock de Kobé, et menace de le torturer pour en apprendre plus sur la mission de l’agent secret.

Helga : Je vous tiens enfin.
Bond : Alors profitez en.

Bond la trompe en lui faisant croire qu’il fait de l’espionnage industriel. Helga le trahit ensuite le laissant dans un avion en chute libre. Bond survit, ce qui signe l’avis de mort de Helga Brandt face à Blofeld, son employeur.

Karin Dor

Kätherose Derr est née le 22 février 1936 à Wiesbaden, en Allemagne. Elle débute au cinéma à l’âge de 16 ans après avoir été abordée par une productrice pour jouer dans The Silent Angel. Devenue Karin Dor, elle interprète le plus souvent la belle et douce compagne du héros dans des films allemands. En 1954, elle épouse le réalisateur Harald Reinl sous la direction duquel elle tournera six films dont The Invisible Dr. Mabuse (1962), The Strangler of Blackmoor Castle (1963) et Room 13 (1964). En 1965, on la voit aux côtés d’un futur adversaire de Bond, Christopher Lee, dans Le Masque de Fu Manchu.

Elle est choisie pour le rôle de Helga Brandt après un casting qui passe en revue de nombreuses actrices européennes. La production était à la recherche d’une actrice allemande blonde. Brune, Helga teindra finalement ses cheveux en roux pour le film. Sa prestation dans On ne vit que deux fois (1967) lui permet d’envisager une carrière internationale. Elle joue dans Caroline chérie, en 1967, sous la direction de Denys de La Patellière, puis dans L’étau d’Alfred Hitchcock en 1969.

En 1968, elle divorce de Harald Reinl avec qui elle a eu un fils. Karin Dor poursuit sa carrière en tournant de nombreux films avant d’épouser, en 1988, l’acteur américain George Robotham. C’est à partir de cette date qu’elle se tourne vers la télévision et joue dans des téléfilms allemands tel que Der Preis der Liebe en 1997 et Rosamunde Pilcher en 2000.

Karin Dor était déjà connue pour ses nombreuses apparitions dans des films de gangsters, ce qui lui avait valu le surnom de Miss Crime, bien qu’elle n’est jamais jouée les méchantes. Elle fait également une petite apparition parmi le bataillon de James Bond Girl dans la parodie, Casino Royale, la même année.

Elle est à ce jour la seule James Bond Girl allemande.

helgab2