Jack Wade (Joe Don Baker)

Film : Goldeneye, Demain ne meurt jamais

Le rôle

Jack Wade est un agent de la C.I.A affecté à St-Petersbourg, guère enthousiaste à l’idée de travailler avec James Bond qui à l’intention d’infiltrer la mafia locale pour en apprendre plus sur l’organisation Janus.

Wade est originaire du Sud des Etats-Unis. Son langage est assez cru, ses manières rustres et son physique témoignent de ses origines rurales et de son esprit pragmatique. On peut supposer que cet homme très indépendant n’a jamais su s’intégrer au sein de la C.I.A et que sa mutation en Russie est une forme de purgatoire qui le condamne à poursuivre sans relâche les caïds de la mafia locale. Malgré tout cela, Wade se révélera un allié précieux loyal et fiable pour « Jimmy » Bond.

Il porte secours à Bond à Cuba dans Goldeneye, puis sert d’agent de liaison sur la base militaire américaine dans Demain ne meurt jamais. En tant qu’agent de la CIA peu porté sur le respect de l’uniforme, cela lui permet d’apporter son soutien de manière non officielle à 007. Wade a été marié plusieurs fois (il garde la trace de sa 3e femme, Muffy, sur son postérieur).

Joe Don Baker

Joe Don Baker est un des seuls acteurs à être apparu trois fois dans un James Bond, dans deux rôles différents. Il joue le méchant Brad Whitaker dans Tuer n’est pas jouer, et l’allié de Bond, Jack Wade, dans Goldeneye et Demain ne meurt jamais.

Il est né le 12 février 1936 à Groesbeck, Etats-Unis. Il fait sa scolarité au North Texas College, où au cours de sa dernière année d’études, il obtient un petit rôle dans une pièce de théâtre. Après un séjour dans l’armée, Joe part pour New York où il trouve des petits boulots avant d’être accepté au célèbre Actor’s Studio.

Il fait ses débuts sur scène dans Marathon 33 et reçoit les éloges de la critique pour sa prestation dans la pièce, Blues For Mister Charlie, mise en scène par Burgess Meredith. En 1967, il tourne son premier film, Luke les mains froides, son physique impressionnant l’impose vite dans des rôles musclés. Son image de dur s’affiche également à la télévision où il joue dans plusieurs séries, telles que, Mission Impossible, L’Homme de fer, Les rues de San Francisco et Bonanza.

Joe Don Baker est particulièrement bien servi par son sourire affable et son regard noir, que ce soit dans les James Bond ou dans ses autres films, lui permettant de passer de rôles de personnages sympathiques et comiques à des tueurs froids de la mafia.

Sa filmographie représente une soixante de films sur une période de quarante ans avec des films tels que Junior Bonner (1972), The Pack (1977), Congo (1995), Mars Attack ! (1996) et Joe Dirt (2001). Plus récemment, il joue le rôle du méchant dans Mud, de Jeff Nichols en 2012.

wade2