Paula Caplan (Martine Beswick)

Le film : Opération Tonnerre et Bons Baisers de Russie

Le rôle

Paula Caplan est une agente de liaison locale aux Bahamas pour le MI6. Elle assiste Bond dans son enquête dans Opération Tonnerre à la recherche des bombes volées… et de la séduction de Domino.

Fidèle et efficace, Paula Caplan est capturée par Fiona Volpe et torturée par les hommes de Largo. Elle préfère se suicider avec une capsule de cyanure plutôt que de révéler les informations qu’elle possède.

Le saviez vous ?

Il existe de nombreuses photos où l’on voit Paula faisant face à des hommes grenouilles sur la plage. Il ne s’agit pas d’une scène supprimée, mais d’un shooting photo réalisé pour Opération Tonnerre au moment du tournage.

Le saviez vous ?

Martine Beswick est l’une des rares actrices a être apparue dans deux films de la série 007. Elle joue le rôle de Zora, une des gitanes se battant dans Bons Baisers de Russie Outre son talent, ceci vient peut-être du fait qu’elle fut créditée sous le nom de Martin Beswick dans le générique de Bons Baisers de Russie…

Martine Bewsick

Martine Beswick est née, de parents britanniques, le 26 septembre 1941 à Port Antonio, en Jamaïque. Dés l’âge de 4 ans, elle commence à faire du théâtre à l’école. A partir de l’âge de 12 ans, sa scolarité se déroule en Angleterre et quand sa famille décide de repartir en Jamaïque, au début des années 60, Martine est bien décidée à trouver un moyen de repartir à Londres.
Contrairement à ce qui a été dit, Martine Beswick n’a jamais gagné le titre de Miss Jamaïque, même si elle a participé à la compétition. En revanche, elle a bel et bien remporté un

titre de Miss Autoville, un concours dont le premier prix était une magnifique Austin Mini rouge. Elle vend alors la voiture et repart en Angleterre, avec dans sa poche une lettre de la MCA, une des principales agences de comédiens qui avait visionné un film où l’on voit Martine Beswick sur une plage faire la promotion de la Jamaïque. La lettre invite la jeune femme à se présenter à l’agence si elle est intéressée par une carrière d’actrice.

Son premier entretien a lieu à l’occasion du casting de James Bond contre Dr No pour le rôle de Miss Taro. Même si l’on considère alors que Martine est trop inexpérimentée pour tenir un rôle dans le film, elle rencontre le réalisateur Terence Young qui l’encourage à suivre des cours d’art dramatique. Young lui promet de la prendre dans son prochain film, Bons Baisers de Russie. En 1963, trois semaines avant le début du tournage, elle commence à travailler sa scène, au cours de laquelle deux gitanes se défient physiquement, l’autre gitane étant interprétée par Aliza Gur.

En 1965, quand Terence Young revient pour réaliser Opération Tonnerre, il pense à de nombreuses actrices pour interpréter le rôle de Paula Caplan, l’agent de liaison de Bond à Nassau. Il cherche à imposer Martine Beswick, mais les producteurs ne désirent pas redistribuer des actrices déjà présentes lors des James Bond précédents. Le réalisateur réussit finalement à convaincre les producteurs d’employer à nouveau Martine. Pendant une semaine, celle-ci a pour seule mission de se laisser bronzer de façon à passer sans difficulté pour une autochtone. Après la sortie du film, l’actrice entame une campagne promotionnelle, notamment au Brésil, où elle est littéralement assaillie par ses admirateurs.

Martine Beswick poursuit sa carrière avec bonheur en tournant notamment pour la Hammer, Dr. Jekyll and Sister Hyde (1971) et pour Oliver Stone, Queen of Evil (1974). Au début des années 80, l’actrice tourne beaucoup pour la télévision (Santa Barbara, Falcon Crest) et apparaît dans quelques films d’horreur (Evil Spirits, Critters 4). En 1995, elle met un terme à sa carrière cinématographique pour s’occuper de sa société de transport et, après avoir vécu longtemps à Los Angeles, revient s’installer en Angleterre.