Terence Young

Terence Young est le réalisateur qui a inauguré les aventures de James Bond sur grand écran. On lui doit la réalisation de trois James Bond :

Réalisateur discret au moment de la promotion des films, Terence Young n’en était pas moins le prototype du parfait gentleman anglais, parfaitement bilingue en français et excellent directeur d’acteur. C’est lui qui a « pris en charge » Sean Connery pour l’aider à se glisser dans le smoking de James Bond et lui donner une désinvolture largement hérité du réalisateur.

Biographie

Terence Young est né le 20 juin 1915 à Shanghaï, Chine, et est décédé le 7 septembre 1994 à Cannes. Fils d’un commissaire britannique du secteur international de Shanghaï, Terence Young fait sa scolarité en Grande-Bretagne avant d’entrer à Cambridge où il excelle au rugby, tennis et cricket. Il écrit également des critiques de films dans le journal du campus et prend des petits boulots d’été aux anciens studios BIP. Il s’intéresse bientôt à l’écriture de scénarios, et devient l’un des meilleurs scénaristes de Grande-Bretagne. Pendant la Seconde Guerre mondiale, Terence Young sert dans la fameuse division blindée britannique. Il est blessé au combat à deux reprises. A la fin de la guerre, il revient à l’écriture avant de devenir l’assistant de réalisateurs tels que Jacques Feyder, Joseph von Sternberg et King Vidor. L’écrivain Robert E. Sherwood a eu une influence considérable sur Terence Young, qui lui doit ce style tonique et vif qui allait devenir le signe distinctif des films de James Bond.

En 1948, il réalise son premier film, One Night With You. Parmi ces autres réalisations, on compte Valley of Eagles, The Red Berets (sa première collaboration avec Richard Maibaum et le producteur Albert R. Broccoli) et They Were Not Divided avec Desmond Llewelyn. Spécialiste reconnu des films d’action, son nom s’impose quand il faut choisir un réalisateur pour James Bond contre Dr No. Pour beaucoup de ses collaborateurs, il présente les mêmes traits de caractère que James Bond. La séquence d’introduction de James Bond contre Dr No est devenue une scène d’anthologie de l’histoire du cinéma. Modestement, il a toujours affirmé avoir plagié le début de Juarez de Paul Muni.

En 1963, il dirige le film que beaucoup considèrent comme le meilleur de la série, Bons baisers de Russie. La dernière aventure de 007 filmée par Terence Young a été une superproduction : Opération Tonnerre.

C’est vrai, j’ai lancé la mode des gadget. J’ai contribué à la décadence.
Terence Young
Los Angeles Time

Terence Young abandonne Opération Tonnerre en cours de post-production pour commencer The Poppy is Also a Flower pour les Nations Unies.

Terence Young a réalisé des films dans le monde entier, Mayerling (1968), L’arbre de Noël (1969) et Soleil Rouge (1971). Alors qu’il travaille sur un grand film européen, Out, en 1994, il a un malaise et meurt d’une crise cardiaque dans un hôpital cannois.