Brad Whitaker (Joe Don Baker)

Film : Tuer n’est pas jouer

Le rôle

Brad Whitaker est un trafiquant d’arme obsédé par la conquête militaire.

Malgré qu’il ait été exclu de l’armée des États à Westpoint pour duperie, Whitaker met un point d’honneur à toujours porter l’uniforme. Sa fascination pour la guerre l’a amené à assouvir sa passion comme mercenaire au Congo belge, avant de travailler avec différentes organisations criminelles pour financer sa première vente d’arme.

whitakerlogoDepuis lors, Brad Whitaker vit dans le luxe grâce à ses ventes d’armes à feu à tous les gouvernements, et il est à l’affût de toute opportunité pour augmenter son argent. Son obsession pour la guerre se manifeste aussi dans sa récréation des grandes batailles militaires en figurines, en rassemblant des figures de cires des grands commandants militaires qui, bizarrement, portent toutes son visage, et en créant ses propres uniformes pour lui et son armée personnelle.

Son plan

C’est la guerre d’Afghanistan et pour les soviétique rien n’indique une issue favorable. Pour certaines raisons, les soviétiques veulent changer ou avoir un nouvelle armement de « pointe » et le commande Brad Whitaker avec qui ils avaient précédemment fait des affaires. Avec l’acompte que les soviétique lui ont fournit pour les armes, Whitaker et Koskov décident (d’acheter des diamants avec si l’acompte n’était pas déjà versé sous forme de diamants) et d’acheter de l’opium aux moudjahid, qu’ils revendrons alors au prix fort aux États-Unis. Il comte alors utiliser une partie de l’argent de la drogue pour acheter des armes qu’il vendra ensuite aux russes. Whitaker est alors triplement gagnant : il fait de gros bénéfices sur l’acompte des soviétique grâce à la drogue, les afghans utilisent les diamants pour acheter de nouvelles armes à Whitaker, et le conflit entre l’URSS et les Mujahidins continue avec de nouvelles commandes en perspectives.

Caractère

Whitaker a conservé son caractère militaire et est un fin stratège pour ce qui est de la vente d’arme. Peu modéré, il n’est pas prêt à abandonner sans combattre, commanditer des meurtres, ou faire lui même usage des armements high tech qu’il possède. Son alliance avec Koskov lui permet d’agir plus sournoisement de l’intérieur des rangs de l’URSS, tout en maximisant ses gains.

Repère

Whitaker a utilisé son argent pour construire une grosse villa militarisée à Tangier. Elle possède une piscine, et surtout un musée à la gloire des plus grandes victoires militaires. Totalement électronique, la villa possède de nombreux pièges et caches d’armes.

Joe Don Baker

Joe Don Baker est un des seuls acteurs à être apparu trois fois dans un James Bond, dans deux rôles différents. Il joue le méchant Brad Whitaker dans Tuer n’est pas jouer, et l’allié de Bond, Jack Wade, dans Goldeneye et Demain ne meurt jamais.

Il est né le 12 février 1936 à Groesbeck, Etats-Unis. Il fait sa scolarité au North Texas College, où au cours de sa dernière année d’études, il obtient un petit rôle dans une pièce de théâtre. Après un séjour dans l’armée, Joe part pour New York où il trouve des petits boulots avant d’être accepté au célèbre Actor’s Studio.

Il fait ses débuts sur scène dans Marathon 33 et reçoit les éloges de la critique pour sa prestation dans la pièce, Blues For Mister Charlie, mise en scène par Burgess Meredith. En 1967, il tourne son premier film, Luke les mains froides, son physique impressionnant l’impose vite dans des rôles musclés. Son image de dur s’affiche également à la télévision où il joue dans plusieurs séries, telles que, Mission Impossible, L’Homme de fer, Les rues de San Francisco et Bonanza.

Joe Don Baker est particulièrement bien servi par son sourire affable et son regard noir, que ce soit dans les James Bond ou dans ses autres films, lui permettant de passer de rôles de personnages sympathiques et comiques à des tueurs froids de la mafia.

Sa filmographie représente une soixante de films sur une période de quarante ans avec des films tels que Junior Bonner (1972), The Pack (1977), Congo (1995), Mars Attack ! (1996) et Joe Dirt (2001). Plus récemment, il joue le rôle du méchant dans Mud, de Jeff Nichols en 2012.

wade2