Requin (Richard Kiel)

Film : L’espion qui m’aimait, Moonraker

 Le Rôle

Requin (Jaws, « les mâchoires », en anglais), l’un des adversaires les plus redoutables de 007, donne un nouveau sens à la description du genre costaud et peu loquace. Homme véritablement invincible, Requin en impose avec ses 2,18 m.

Sa taille gigantesque n’est pas son principal signe distinctif. Il possède en effet une arme unique au monde : des dents d’acier, effilées comme des lames de rasoir avec lesquelles il mord n’importe quoi et n’importe qui. Requin est aussi du genre persistant. Si Bond finit toujours par le mettre à terre, Requin se relève et recommencera autant de fois qu’il est nécessaire, d’attaquer 007.

Il s’appelle Requin, c’est un tueur au petits pieds

James Bond
Moonraker

Requin est un redoutable tueur à gages lorsqu’il est engagé par le millionnaire Karl Stromberg pour retrouver la piste du microfilm. Quelque temps plus tard, c’est Hugo Drax qui le contacte pour éliminer Bond dans l’affaire Moonraker.

Rien ne peut arrêter le tueur aux dents d’acier… à moins peut-être qu’il ne soit au fond de lui, un grand romantique…

Hommage à Requin

Le saviez vous ?

jaws7

Requin est le seul homme de main, avec Mr. White, à apparaître dans plus d’un film. Deux versions de la fin de l’espion qui m’aimait ont été tournées : une où il se noie, et une où il survit. La décision finale de faire survivre Requin fut la bonne :  le personnage reçoit un fort succès, et la production fait de nouveau appel à lui dans Moonraker, adoucissant le personnage pour le rendre moins menaçant, et plus comique.

Richard Kiel

jaws1

Richard Kiel est né le 13 septembre 1939 à Detroit, Michigan. Les parents de Kiel sont de taille moyenne. La famille s’installe à Los Angeles lorsqu’il a huit ans. Sa croissance, tout à fait exceptionnelle, commence lors de sa pré-adolescence.

Après avoir vendu des concessions funéraires, enseigné les mathématiques et travaillé comme videur dans une boite de nuit, il apparaît au cinéma en 1961 dans The Phantom Planet. Il obtient ensuite des rôles à la télévision, dans des séries aussi diverses que La Quatrième Dimension et Les Espions. On le voit aussi au cinéma dans Dr Jerry et Mister Love et Transamerica Express.

C’est alors que 007 fait appel à lui et en fait une star internationale.

Le personnage de Jaws est né de la volonté de “Cubby” Broccoli. Des dents comme des outils, semblables à celles d’un requin. Des dents d’acier qui lui permettraient de tuer des gens.

Albert Broccoli avait originellement demandé à John Chambers [le créateur des oreilles de Mr Spock dans Star Trek] de dessiner les dents. Mais les croquis de Chambers ne furent pas concluants. Les dents sont la création d’un dentiste qui exerçait tout près des studios de Pinewood. Il ne lui fallu qu’une tentative pour créer un premier jeu. Il me confia qu’il ne pouvait en produire d’autres, tant c’était complexe<

Durant les tournages, l’acteur ne pouvait porter ces machoires que quelques minutes :

« Le dispositif me donnait la nausée. Très haut dans la bouche, elles me rendaient malade. La production était très délicate de laisser à ma disposition une personne tenant une petite boite et un morceau de coton. Après chaque prise, lorsque le réalisateur criait « Coupez », je les otais. Elle les prenait et les rinçait avec un bain de bouche, avant de les laisser sécher pour la scène suivante ».

Kiel révèle aussi que tout au long du tournage, la nuit, les dents étaient mises en lieu sûr. Cependant, le lieu où elles sont conservées aujourd’hui demeure un mystère.

Pour sa seconde apparition, Kiel convainquît lui-même Broccoli de faire de Jaws bien plus qu’une machine à tuer, un personnage à part entière : « Je lui avais dit que je voulais donner à ce personnage de tueur aux dents acérées un côté humain pour le rendre plus intéressant (…). J’étais moi-même fan des films de Bond. J’ai grandi avec Dr No, Goldfinger, Opération Tonnerre, les jeunes femmes et les gadgets. »

Il tourne dans la foulée de nombreux autres films tels que L’équipée du Cannonball et Pale Rider. Lorsque Moonraker est sorti, l’acteur et sa famille ont été envoyés en tournée mondiale pendant quinze semaines. Il a rencontré un succès phénoménal en Allemagne, en Angleterre, au Japon et dans les pays scandinaves.

Richard Kiel a fait de nombreuses apparitions dans les congrès et conventions de fans de James Bond. A chaque fois, il fait fureur et apporte sa gentillesse et sa disponibilité à ceux qui lui pose des questions. Il est décédé le 10 septembre 2014, provoquant beaucoup de tristesse parmi les fans.

swlm-revamped3

 

mrs31