Solitaire (Jane Seymour)

Le film : Vivre et laisser mourir

Le rôle

Solitaire est la une jeune femme issue d’une longue lignée de voyantes, qui a elle aussi le don de lire l’avenir dans les cartes de tarot. Elle est l’esclave du Docteur Kananga, le maitre de l’île de St. Monique à qui elle doit obéir. Celui-ci est convaincu du pouvoir de Solitaire et la garde auprès de lui constamment, que ce soit dans ses activités aux États-Unis ou sur dans le palais qu’il lui a fait construire.

Il n’en reste pas moins que Solitaire est prisonnière de cet homme brutal qui la terrorise. Bond fait la rencontre de Solitaire dans le repère New Yorkais de Mr. Big, où elle n’est nullement impressionnée par le charme de Bond, mais troublée par la carte qu’il retourne.

007 va venir chambouler son équilibre avec un jeu de tarot légèrement truqué, et une nuit passée avec Solitaire, qui fera de la jeune femme une alliée intrépide et éprise de liberté. Elle fera équipe avec Bond, malgré la perte de son pouvoir et la contre-attaque sévère prévue par Kananga.

My name is Jane Seymour

Jane Seymour

De son état civil Joyce Penelope Wilhelmina Frankenberg, Jane Seymour est née le 15 février 1951 à Hillingdon, en Angleterre.

Elle a toujours voulu travailler dans le monde du spectacle. A l’âge de deux ans, elle prend déjà des cours de danse. A treize ans, elle intègre le Festival Ballet Company et à quinze ans, elle danse dans le spectacle de noël au château de Windsor. Des cartilages trop fragiles l’empêcheront de continuer la danse à un niveau professionnel. Elle aura toutefois le privilège de danser avec le célèbre ballet de Kirov.

A dix-sept ans, Jane Seymour débute au cinéma. Elle obtient un tout petit rôle dans une adaptation de Dieu que la guerre est jolie ! signé Richard Attenborough. Sur le tournage, elle rencontre et tombe amoureuse de Michael Attenborough, le fils du réalisateur. Ils se marient peu de temps après.

Vivre et laisser mourir, en 1973, fait de Jane Seymour une star internationale. Elle poursuit sa carrière à la télévision où elle tiendra souvent des rôles de séductrices plutôt froides et distantes. En mûrissant, l’actrice parvient encore à trouver des rôles intéressants, mais celui du Docteur Quinn de Colorado Springs, une femme médecin dans l’Amérique du 19ème siècle, est incontestablement celui qui lui vaut le plus grand succès.

Jane Seymour a épousé l’acteur James Keach le 15 mai 1993. Elle a quatre enfants et son mari en a deux d’un premier mariage. Jane Seymour tourne régulièrement, principalement dans des téléfilms : Yesterday’s Children (2000), Blackout (2001), Heart of a Stranger (2002), Odd Girl Out (2005).

Installée depuis plus de trente ans aux Etats-Unis, l’actrice a décidé d’opter pour la nationalité américaine le 11 février 2005. « L’Amérique m’a permis de faire des choses incroyables et il est temps que je m’implique davantage dans la vie de ce pays. »

Le saviez-vous ?

Après une longue série de films romantiques, Jane Seymour a publié un livre intitulé : Jane Seymour’s Guide To Romantic Living (Guide de la vie romantique par Jane Seymour). Jane Seymour a des yeux de couleurs différentes : son oeil droit est vert et le gauche est marron.