René Mathis (Giancarlo Giannini)

Films : Casino Royale, Quantum of Solace

Le rôle

René Mathis est un agent de liaison du MI6, contact local des services secrets britanniques en Europe de l’Est.

Dans Casino Royale, il accueille James Bond et Vesper Lynd au Monténégro, et leur vient en aide tout au long de la partie de poker. Ses services permettent à Bond de se débarrasser du responsable local de la police et de quelques cadavres ennuyeux. Il est aussi un allié et un soutien de Bond, tout en rendant compte au MI6. A la fin de Casino Royale, Le Chiffre laisse entendre que Mathis lui a donné des informations tout au long de la partie, et Bond le fait arrêter par le MI6 pour interrogation.

Quand on est jeune, il semble aisé de faire la différence entre le bien et le mal. Mais en vieillissant, cela devient plus difficile. Les vilains et les gentils se mélangent.

Mathis
Quantum of Solace

Dans Quantum of Solace, on apprend que Mathis était en fait innocent, et il a été mis à la retraite à Talamone, en Italie, avec sa compagne Gemma. Bond sollicite son aide pour identifier les membres de Quantum arrive à le convaincre de l’accompagner dans sa mission non-autorisée à la poursuite de Dominic Greene et de son réseau en Bolivie. Les connaissances de Mathis s’avèrent une fois de plus indispensables, grâce aux connaissances de l’agent de liaison qui a été stationné 7 ans en Amérique du Sud.

Mathis finit trahit par le Lieutenant Orso, son ami de la police bolivienne, mais aura tout de même le temps de se réconcilier avec Bond avant de mourir.

Dans les romans de Ian Fleming

Dans les romans de Ian Fleming, René Mathis est un agent du Deuxième Bureau français, qui collabore à de nombreuses reprises avec Bond (notamment dans Casino Royale et Bons baisers de Russie). Certaines répliques des romans sont prononcées par Mathis dans le film Quantum of Solace.

Giancarlo Giannini

ginnini

Giancarlo Giannini est un acteur italien né en 1942 qui a eu de nombreux rôles pour le cinéma et la télévision italienne. Il est aussi comédien de doublage et la voix italienne de Al Pacino en Italie.

Avant de devenir acteur, Giannini a étudié et pratiqué l’électronique pendant dix ans, avant de finalement s’inscrire à l’Accademia Nazionale de Rome. En 1965, il apparait dans « Fango sulla metropolis », sa première apparition à l’écran. Il enchaine ensuite des rôles mineurs avant d’obtenir le premier rôle pour Swept Away en 1974. Il se fait alors connaitre à l’international pour son talent d’acteur ainsi que ses aptitudes linguistiques : il maîtrise parfaitement plusieurs dialectes italien et est parfaitement bilingue en anglais et italien, ce qui l’amène a doublé des films dans les deux sens.

Les plus gros films de sa carrière viennent de sa collaboration avec la réalisatrice Lina Wertmüller avec qui il a produit les films qui l’ont fait connaître. Il est nommé à l’oscar en 1977 pour son rôle principal de Pasqualino, dans le film du même nom, qui décrit l’histoire d’un homme lâche.

Il devient connu du grand public à l’international en jouant l’Inspecteur Pazzi dans « Hannibal ». Parallèlement à ces rôles connus, il est apparus dans plus de 100 films au cinéma et la télévision, et s’est aussi essayé à la réalisation, l’écriture de scénario et la production (notamment pour Ternosecco en 1987 dans lequel il joue également). Depuis sa collaboration dans Casino Royale et Quantum of Solace, Giancarlo Giannini a arrêté sa carrière à l’écran mais continue son travail de doublage.