Au sommaire du Le Bond 47


LE BOND 47 BIENTOT CHEZ VOUS ! Quelques jours encore, et vous découvrirez la dernière livraison de votre magazine favori. Ce premier numéro de 2017 inaugure une série d’événements et de commémorations : le 40e anniversaire de L’espion qui m’aimait mais surtout les 20 ans de notre Club, dont nous vous détaillons les réjouissances (pour réserver vos places, cliquez ici. Attention nombre de places limité !). Pour l’heure, nous nous remémorons, la sortie de Demain ne meurt jamais, second opus « Brosnien » en décembre 1997. Avec un petit détour par la cabine du doublage, dans laquelle le Club 007 fut convié […]

Anet 2016 : Bond en cascades


Trois jours. Trois jours de retrouvailles, de (re)découvertes et de moments forts partagés avec la moitié des fans du Club. Un record ! Et pêle-mêle : trois cascadeurs-légendes de la saga, une rutilante 2CV jaune, un député-maire ravi et une Ville aux petits soins, nos amis des clubs transalpins, des fans venus de tous pays (grand merci à eux), la presse locale dithyrambique, un diner de gala costumé, un salon de produits bondiens rares, une plongée dans l’Histoire au cœur d’un château mythique à plus d’un titre… et des dizaines de visiteurs anonymes ! En dépit d’un rythme soutenu et […]

Waldek TV : un oeil sur James Bond


Tom Waldek, 31 ans, de Vienne, Autriche. Réalisateur, acteur et bien sûr monteur. Parmi les nombreuses vidéos autour de 007 faites par les artisans du web, la Waldek TV propose des montages autour de notre agent favoris originaux et dynamiques, et de parfaits hommages à l’espion qu’on aimait. Rencontre autour de son travail Je suis devenu un fan de James Bond quand j’avais 007 ans. J’ai toujours eu un feeling très rythmique pour la musique et j’ai adoré les films de Bond dès le premier jour où j’en ai vu un. » A 13 ans, je me suis mis à un hobby : monter des […]

Amicalement Vôtre, 40 ans après


Le bleu de ses yeux dans le rétro de la DBS éclaire une fin de journée londonienne. Hyde Park bruisse d’automne et l’élégante et confidentielle Kent House, lovée à Knightsbridge, se joue un retour vers le futur en direct. Son regard s’égare. Et resurgit rugissante la déferlante Seventies. Vague colorée, fous remous, éclats de vivre qui s’envolent aussi haut que le cri des oiseaux. On a tous dans le cœur un morceau de Barry à fredonner… par Marie-France Vienne Bahama Yellow. Mythique. La DBS immatriculée BS1 somnole devant Kent House en ce 10 septembre 2011. Des murmures d’émerveillement parcourent le […]