Eva Green sur le tournage de Casino Royale


Après de longues recherches, c’est à l’actrice française Eva Green que les producteurs ont confié le rôle de Vesper Lynd, la superbe et mystérieuse jeune femme qui finira par séduire l’agent secret.

Martin Campbell déclare : « La relation entre Vesper Lynd et James Bond est l’axe directeur de l’histoire, et il nous fallait une actrice qui sache se montrer à la hauteur de Bond. C’est sans conteste le meilleur rôle féminin de tous les livres de Fleming, et nous avons fait des recherches et des tests très poussés pour être sûrs de trouver la meilleure comédienne. Eva possède toutes les qualités que nous recherchions : c’est une actrice formidable, elle est somptueuse et elle a ce quelque chose de mystérieux qui était essentiel pour le rôle. Eva a travaillé très dur pour créer ce personnage et elle l’a emmené plus loin encore que ce que prévoyait le scénario. La voir jouer et développer Vesper était fantastique. »

Vesper n’est pas une James Bond Girl classique, elle ne porte pas de bikini et ne brandit pas d’armes à feu.

Eva Green

Eva Green, qui a débuté sous la direction de Bernardo Bertolucci dans INNOCENTS, explique :

vesper11« Vesper Lynd est la première femme dont Bond tombe amoureux et par qui il se sentira trahi. Le scénario de CASINO ROYALE est l’un des meilleurs qu’il m’ait été donné de lire. Il est dense, riche en coups de théâtre, et l’histoire d’amour m’a émue. Vesper est une femme complexe. Elle a beaucoup de secrets et je crois que c’est un des aspects qui attirent Bond : elle n’est pas transparente pour lui. C’est une sorte de sphinx. Elle a beaucoup de facettes – elle a l’esprit vif, une intelligence aiguë, elle est impertinente, elle a de l’humour, mais elle est aussi vulnérable. Entre elle et lui, le courant passe tout de suite, ils sont toujours en train de plaisanter et ils se comprennent l’un l’autre. »

Eva Green poursuit : « Vesper n’a rien à voir avec la James Bond Girl classique qui se ballade en bikini en brandissant des armes à feu. Elle est bien autre chose que ça. C’est le premier personnage féminin qu’ait écrit Ian Fleming et elle a un impact extraordinairement puissant sur la vie de Bond. Elle est le fondement de toutes les femmes qui vont suivre, et l’explication du comportement de Bond avec la gent féminine. »

Michael G. Wilson remarque : « Eva Green est fantastique, nul doute qu’elle sera l’une des grandes actrices françaises faisant carrière à l’international. Vesper est la femme la plus importante dans la vie de Bond, et il nous fallait quelqu’un qui possède toutes les qualités du personnage : la beauté, la force, le côté énigmatique, et une certaine tristesse. Elle est l’égale de Bond. C’est quelqu’un de bien et de bon qui se retrouve dans une situation intenable. »

De son partenaire Daniel Craig, Eva Green dit : « Daniel est hypnotique, magnétique. C’est un gentleman, il a une vraie présence physique, avec une certaine rudesse que je trouve séduisante, mais probablement aussi assez dangereuse. Il est sexy et il a le sens de l’humour. Notre complicité a été immédiate. »

58709533adbbf8cd931860d15281c14dEva Green joue également avec le célèbre acteur italien Giancarlo Giannini, qui incarne Mathis, un agent du MI6 opérant au Monténégro. Elle confie : « Giancarlo est un peu fou, de la manière la plus charmante qui soit. Il a du charme, il est détendu dans son travail, et il a souvent une étincelle dans les yeux qui fait qu’il est difficile de garder son sérieux quand on joue face à lui ! »

Eva Green a dû apprendre la plongée sous-marine pour sa scène finale, où elle se retrouve piégée dans un ascenseur submergé, sous un palais vénitien en ruines. Elle se souvient : « Au début, même s’il y avait énormément de gens qui veillaient à ma sécurité, j’avais peur. En plus, je n’ai pas une très bonne vue, et je ne voyais pas bien ce qui se passait. J’ai répété dans de l’eau claire, mais pendant les prises de vues l’eau devait être trouble comme dans le Grand Canal. »

Eva Green salue l’approche particulière des deux producteurs. « Barbara Broccoli et Michael G. Wilson sont des passionnés et ils donnent tout pour que ça marche. Je n’avais encore jamais vu un tel investissement positif de la part de producteurs. Ils m’ont énormément aidée au début. Ils m’ont donné confiance et m’ont fait sentir que je faisais partie d’une grande famille. Etre entourée de gens qui gardent leur calme en permanence fait baisser la pression, et j’ai pu ainsi me concentrer uniquement sur mon travail.

« Pour moi, poursuit-elle, l’histoire de ce film et sa dimension romantique sont propres à attirer d’autres spectateurs que les seuls fans de 007. Bien sûr, c’est un film d’action et un thriller, mais c’est aussi une histoire d’amour, et je crois que bien des femmes s’identifieront à Vesper et seront émues par ce qu’elle affronte. Comparé aux autres films de la série, celui-ci est plus réaliste et repose davantage sur les personnages. C’est un James Bond plus brut et plus sensible. On découvre ses faiblesses, et on le voit devenir le Bond que nous pensions connaître. »

Casino-Royale-james-bond-9614154-1600-1200


Laisser un commentaire


Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :