Bons baisers de Corfou


Le repos du juste devait me faire découvrir une île à portée vol, à peine deux heures trente de l’Hexagone. « Corfou doit son nom à Korkyra, une nymphe fille du fleuve Asopos et de la rivière-nymphe Métope (en). Poséidon, étant tombé amoureux d’elle, l’aurait emmenée sur cette île. De leurs amours est né Phéax (en). Ce dernier nom pourrait également expliquer l’origine du nom des Phéaciens » Mais pour nous Bondophiles avertis cela signifie Rien que pour vos yeux. La trêve estivale allait être très Bondienne…

Par Luc Le Clech

Lorsque j’ai réservé mon voyage à Corfou, je savais que la 12ème aventure de 007 avait été l’objet, en 1980, d’un passage (encore) remarqué chez les Corfiotes. Oui, c’est ainsi qu’ils se nomment. Pour autant,  je n’avais pas bien révisé mon sujet… Quelle ne fut pas ma surprise de constater que toutes les scènes qui se déroulent soit disant en Espagne sont en fait tournées… à Corfou ! Les bonus du DVD l’expliquent pourtant, mais ce détail m’avait échappé.

A mon arrivée, le loueur de voiture – que je ne connaissais pas – me donna une carte de l’ile en me précisant évidemment les sites touristiques à ne pas manquer. Dans ce briefing, il n’omit pas d’ajouter : « Allez sur la plage de St Georges, c’est là qu’ils ont tournés le James Bond ». Je souriais : les vacances allaient être bonnes. Quelques jours plus tard, je pris donc la direction de St Georges, où la comtesse Lisl, après un bon repas et quelques agapes, meurt heurtée par un buggy.

Sur les routes Corfiotes, un détour de lacet me parut bien familier. J’étais précisément là où s’étaient déroulée la poursuite entre la fameuse 2CV et les 504. Surprise totale. Et ce n’était  que le début… Quelques kilomètres plus loin, j’entre dans le village de St Georges et me retrouve en plein milieu du carrefour où Melina met sa deudeuche sur le toit. Je stoppe net ma propre voiture. Mon frein à main à peine serré… je réalise enfin que l’Espagne et la Grèce ne font qu’un !

On imagine facilement combien pour des raisons de coût il est aisé à l’image de faire passer un village méditerranéen pour un autre. Les murs furent badigeonnés de blanc : le tour était joué. En contre bas de la ruelle escarpée où 007 reprend le volant, des villageois ont eu la merveilleuse idée d’ouvrir le café bar Spiro Bond 007. Ses propriétaires vous montreront sans doute des extraits du film rehaussés de commentaires : « Lui c’est mon frère et lui mon père ».

Depuis, j’ai demandé à John (Glen) de leur dédicacer une photo expédiée avec quelques-uns de nos magazines. Eleni et Jimmy sont depuis devenus des amis. Si vous venez de ma part, ils vous réserveront à coup sûr le meilleur accueil.  Lorsque je parvins enfin à la plage de St Georges, j’ai de suite compris que ce n’était pas celle du film. Quelques jours plus tard, encore par hasard, je la retrouverais plus au sud de l’ile…

Un palais d’impératrice

Voilà longtemps que je cherche un lien entre Romy Schneider et Bond. Bingo ! Le palais de la véritable impératrice d’Autriche se trouve à Corfou. Sissi fît d’Achilleion sa résidence principale en 1889. Deux passages du film furent tournés sur place : Bond et Mélina surplombent une baie magnifique « sous le talon d’Achille » qu’on ne voit pas dans le film. Une statue de onze mètres de haut érigée dans leur dos rend hommage au héros de la guerre de Troie. Plus tard, le diner entre Bond et Krystatos sur la terrasse du casino se déroule encore sur le parvis du palais. Ce palais, au-delà de ce qui nous touche et de 007, est tout simplement une merveille. Vous apprécierez en prime dans la canicule méditerranéenne la fraicheur de l’endroit.

A Corfou même, vous retrouverez la place du marché et la grande tour où Bond et Melina se promènent nonchalamment en dégustant des fruits. Il faut également visiter la citadelle dans laquelle fut tournée l’escapade de Locque, que Bond rattrape au sommet de l’édifice avant de propulser d’un coup de pied vengeur sa Mercedes dans le vide. Malheureusement, beaucoup de ces galeries sont interdites au public.

A gré de ces découvertes, je pensais avoir fait le tour des plateaux Corfiotes de For your eyes only. Un jour a mi-course de mes vacances, nous nous retrouvons sur une plage du petit village d’Agni. Un coin de paradis que je vous conseille fortement. Trois tavernes face à la mer vous proposent leurs spécialités dans un cadre aussi pittoresque qu’agréable. Nous somme venus plusieurs fois sur cette plage et nous avions testé deux des trois restaurants. Nous avions loupé la Taverna Nikolas.

En terrasse, prêt à commander un Ouzo, je vais me laver les mains et… je tombe nez à nez avec Roger Moore. Ou du moins sa photo dédicacée, encadrée, sur le mur. Je m’approche et demande à un gros moustachu pourquoi cette photo ? Très fièrement, il pointe du doigt une autre photo que je n’avais pas vue, lui avec trente ans et trente kilos de moins avec Roger… qui déjeunait tous les jours chez lui lorsqu’il tournait la scène de l’hydravion de Lopez qui canarde le bateau des Havelock. Le moustachu m’explique alors que c’est bien dans une crique voisin, qui n’est pas accessible en voilure, que fut tournée cette séquence !

Décidemment la Grèce et Corfou sont pleins de surprises. D’autres lieux sont encore à découvrir sur cette ile de beauté, j’en suis certain. Alors partez à l’aventure. N’hésitez pas, les Grecs sont accueillants, les prix tout à fait raisonnable et le soleil est garantie. Et James Bond hante ces lieux.

 


Laisser un commentaire


Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :