MOURIR PEUT ATTENDRE : Jeffrey Wright parle de son rôle dans NO TIME TO DIE


Après avoir fait ses débuts en tant qu’allié de Bond, Felix Leiter, dans le remarquable CASINO ROYALE en 2006, puis dans QUANTUM OF SOLACE en 2008, JEFFREY WRIGHT reprend son rôle pour la troisième fois. Le magazine STARBURST s’est entretenu avec lui pour revenir sur son expérience en tant que Félix Leiter, tout en révélant certains détails du très attendu NO TIME TO DIE…

STARBURST: Vous êtes un grand fan de la façon dont Jack Lord a joué Felix Leiter dans  Dr. No ; pourquoi trouvez-vous que son interprétation du rôle était si spéciale ? 

Jeffrey Wright : Il était tellement magnétique et lisse. De plus, il a été le premier acteur à être Felix. C’est avec lui que j’ai découvert le personnage la première fois alors que j’étais à la recherche des caractéristiques du personnage pour moi-même.

Lors de la préparation initiale du rôle dans  Casino Royale, qu’est ce que vous avez gardé de l’approche de Jack Lord et, dans l’ensemble, comment vous êtes-vous préparé à jouer Felix ? 

Je ne pense pas avoir essayé de copier ce qu’il faisait, à part demander si je pouvais porter des lunettes de soleil à la table de poker. Au-delà de ça, il s’agissait simplement d’essayer d’être aussi froid et cool que possible humainement, ce que le public de Bond exige généralement. Aussi, j’ai essayé de créer Felix en relation avec le Bond de Daniel. Il a apporté un nouveau type de légitimité et d’authenticité au personnage. Nous avons poussé la narration et la franchise dans de nouveaux retranchements. L’une des choses qui étaient importantes pour moi était de mettre moins l’accent sur le glamour, que peut-être Lord représentait d’avantage et de se concentrer, dans une plus large mesure, sur le fait que le public puisse absolument se représenter ce personnage qui navigue incognito dans des environements mal-famés. Un personnage pro, qui s’adapte et qui reste en mode survie. Donc oui, nous sommes dans la même franchise, mais d’une certaine manière nous sommes dans un monde différent.

Quantum of Solace était la dernière fois que vous êtes apparu dans l’univers James Bond. Comment était-ce d’être de retour sur un plateau de Bond après un certain temps d’absence? Comment se sont déroulés ces premiers jours sur No Time to Die ?

C’était comme être de retour dans la troupe pour la nouvelle tournée ! C’était super ! C’est comme si on avait rattrapé d’un coup le temps perdu. Les premières jounées se sont déroulés en Jamaïque, et c’était génial d’être de retour. J’avais oublié à quel point j’aimais travailler avec Daniel et combien j’aimais être sur le plateau d’un James Bond, ou l’on se sent bienvenu. Un environnement exigeant, mais en même temps, il y a une sorte d’énergie décontractée et humble. On s’attend à ce que chacun sache ce qu’il fait, le fasse bien et dispose d’un espace créatif pour le faire. De plus, la franchise Bond est une entreprise familiale. Ce dont le public pourrait ne pas se rendre compte, c’est que tout se déroule dans un sentiment assez chalereux. J’avais juste l’impression d’être là où il fallait.

C’est la troisième fois que vous jouez Felix, alors en ce qui concerne l’arc du personnage,  No Time To Die boucle-t-il la boucle pour le personnage, puisque c’est le dernier film de Daniel Craig en tant que James Bond ? 

Eh bien, comme c’est le dernier de Daniel, j’avais certainement envie que l’on m’invite à revenir, de compléter l’arc de Felix avec Bond. Je ne sais pas si nous avons bouclé la boucle, mais on a poussé les choses plus loin. De  Casino Royale  à celui-ci, il y a évidemment une continuation à l’histoire qui est racontée.

Vous êtes le seul acteur à jouer Felix une troisième fois ; Est-ce que cela a eu un effet quelconque où ajouté une quelconque pression ?

Il est difficile de ne pas en être conscient lorsque vous passez du temps sur les réseaux sociaux ! Je n’y ai pas pensé pendant une seconde pendant que j’étais sur le plateau, parce que vous n’avez tout simplement pas le temps ni l’espace pour penser à des choses comme ça. Vous êtes plutôt concentré sur le travail immédiat. Sur un plateau Bond, parfois, si vous n’êtes pas concentré sur ce qu’il se passe, vous pouvez vous retrouvez complètement à côté de la plaque !

Le réalisateur Cary Joji Fukunaga a travaillé sur divers projets; comment était-ce de travailler avec lui sur No Time To Die ?

Cary a vraiment une énergie très calme sur le plateau. Il est clair, il est dans l’instant présent et il s’adapte au besoin. Il est aussi parfois multitâche, sur certaines choses qui sont vraiment remarquables. Il peut filmer une scène avec nous, tandis que la deuxième équipe s’occupe d’une scène ailleurs avec une centaine de figurants. Donc, il peut  suivre les évènements sur des moniteurs tandis qu’il est concentré sur nous sur d’autres moniteurs. Il gérait beaucoup de choses en même temps, mais il le faisait avec beaucoup de clarté et de vision, d’assurance et d’aisance. C’est un super collaborateur.

No Time To Die n’est pas tiré directement d’un roman de Ian Fleming, ce qui est rare. Comment pensez-vous que les scénaristes habituels, avec Scott Z. Burns et Phoebe Waller-Bridge, ont approchés le script et comment vous pensez personnellement qu’ils l’ont fait ressortir ? 

Ce que le public apprécie à propos des films Bond, c’est qu’ils sont fantastiques, mais en même temps, ils sont ancrés de manière contemporaine. Ils sont pertinents, mais en même temps divertissants. Je pense que ce film suit cette voie. Comme c’était le dernier film de Daniel, il a été ainsi façonné. Dans le canon des films Bondiens, je pense que pour plusieurs raisons, celui là va être d’avantage créatif.

Maintenant, question très difficile… Quelle a été la scène la plus enrichissante à tourner dans le rôle de Felix Leiter au cours des trois films, et pourquoi?

Dans Casino Royale, cette rencontre avec Bond dans les escaliers dans laquelle Felix se présente. Parce que c’est à ce moment-là que le personnage a fonctionné à plein. Si cela se produit au début du voyage, alors c’est une bonne chose ! Alors je dirais probablement cette scène là. C’était à bien des égards l’introduction du nouveau Félix. Les fans ont vraiment adoré, et c’était aussi un tournant dans le cours de cette histoire.

Enfin, comment diriez-vous que No Time to Die se démarque des autres?

Lashana Lynch est dans le film ! Je regardais la bande-annonce, et elle envoie vraiment le paté. Felix est plus présent aussi. Et c’est la dernière apparition de Daniel Craig dans la plus grande franchise de films jamais réalisée. Vous devez vous rendre au cinéma et vous verrez !

NO TIME TO DIE devrait sortir le 06 octobre 2021.


Commentaires (1)


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :